Accueil > Nouvelles > Article

Ford Escape PHEV 2022 : essai à long terme

2022-06-27

55341

Cette semaine, je vous parle d'un véhicule qui est pratiquement passé inaperçu depuis son introduction sur le marché alors qu'il mérite toute votre attention. Il s'agit du Ford Escape PHEV 2022. Le problème ici, c'est que Ford a annoncé l'arrivée sur le marché de cette version dès l'introduction sur le marché de la nouvelle génération de l'Escape pour 2020. Or, il aura fallu attendre presque 2 ans en 2021 avant de voir les premiers exemplaires débarquer en concession. C'est dommage, car l'Escape PHEV demeure l'un des modèles les plus compétitifs de son segment avec son autonomie électrique de 60 kilomètres et son prix d'achat plutôt raisonnable. Sans parler du fait qu'il offre l'une des gammes la plus varier parmi les modèles PHEV de sa catégorie.

 

D'habitude, lorsque je vous parle d'un véhicule que je mets à l'essai, c'est un modèle qui m'est prêté par un manufacturier ou un concessionnaire pour une période de quelques jours allant jusqu'à une semaine tout au plus. Néanmoins, avec le Ford Escape PHEV 2022, les choses sont différentes puisqu'il s'agit de mon véhicule personnel dont j'ai pris possession au mois de février dernier. Le meilleur dans tout ça, c'est que nous avons connu l'un des mois de février les plus froids de l'histoire avec des températures de -35 et bien que l'été se soit montré plus clément, la température a tout de même grimpé à plus de 33 degrés avant le facteur humidex. Bref, tout ça pour dire que j'ai pu mettre à l'épreuve mon Ford Escape PHEV dans les conditions les plus extrêmes.

 

Une autonomie supérieure à la moyenne

 

Le Ford Escape PHEV est équipé d'un moteur thermique de 4 cylindres de 2.5 litres qui affiche à lui seul une puissance de 165 chevaux et 155 livres-pied de couple. Ce dernier est combiné à un moteur électrique de 118 chevaux et 129 livres-pied de couple. Lorsqu'on combine les deux, on obtient une puissance de 221 chevaux.

 

Maintenant, pour ce qui est de la consommation moyenne, Ford annonce 5.5L/100km en ville et 6.2L/100km sur autoroute, mais les chances pour que vous obteniez une telle cote de consommation sont assez faible, je m'explique. En théorie, l'objectif d'un véhicule comme le Ford Escape PHEV est d'utiliser la propulsion électrique au maximum, en ville et surtout sur de courte distance. Le moteur à essence est seulement là pour les trajets plus longs ou pour aider à réchauffer l'habitacle par temps froids. Il est donc rare que vous utilisiez le mode hybride et c'est essentiellement avec ce dernier que vous obtiendrez une telle consommation moyenne. Si c'est votre cas, une version hybride régulière du Ford Escape devrait amplement suffire alors.

 

Pour ce qui est de l'autonomie électrique, Ford annonce une moyenne de 60 kilomètres et c'est là que les choses deviennent intéressantes à mon avis et que les gens ont besoin d'un peu d'éducation sur le produit à mon avis. Je vais donc vous parler de mon expérience personnelle avec l'Escape PHEV 2022. Depuis le mois de février, je n'ai dû mettre de l'essence que 4 fois dans mon véhicule et je suis à près de 9 000 kilomètres de compléter, ce qui veut dire que je parcours une moyenne de 2 000 kilomètres entre chaque plein de carburant. À -35, mon autonomie moyenne était autour de 26 kilomètres. Entre -10 et 10 degrés, l'autonomie oscillait entre 38 et 50 kilomètres. C'est entre 15 et 30 degrés que j'ai obtenu la meilleure autonomie moyenne avec 65 à 75 kilomètres à partir d'une seule charge. Néanmoins, il ne faut pas forcément se fier à ce chiffre, car l'autonomie réelle dépend beaucoup de la route que vous parcourez. Si vous faites 10 kilomètres d'autoroute, il est possible que l'autonomie baisse de 15 ou même 20 kilomètres. En revanche, en ville, il m'est arrivé de faire 10 kilomètres et de n'utiliser que 7 à 8 kilomètres d'autonomie. Tout ça pour dire qu'il est pratiquement impossible de calculer l'autonomie exacte d'un trajet sauf si vous la faites tous les jours pendant au moins une année. Finalement, ce qui est vraiment important, c'est que vous soyez capable d'utiliser l'autonomie électrique au maximum comme c'est mon cas, car c'est là que le Ford Escape PHEV est véritablement utile.

 

Toutefois, de là à dire que je réalise de grosses économies, il faudra laisser le temps agir pour le savoir, car le prix de base du Ford Escape PHEV est nettement plus élevé que son comparable en version régulière. Ce que j'aime surtout, c'est le confort et la quiétude du roulement électrique. Je suis récemment allé au Parc Oméga avec mon Escape PHEV et je dois dire que c'est la meilleure expérience que j'ai eue de ma vie en ayant pu compléter le parcours 100% électrique.

 

Les points faibles

 

Ford passe un peu à côté de la plaque en ne proposant pas le rouage intégral pour cette version de l'Escape alors que le système est disponible et même utilisé sur le Lincoln Corsair, un cousin endimanché du Ford Escape. La forme de la planche de bord fait en sorte qu'il n'y ait pas beaucoup d'espace aux jambes pour les passagers avant, mais ça, c'est un problème typique au Ford Escape en général. La batterie du Ford Escape PHEV est à peine trop petite pour bénéficier du plus gros rabais gouvernemental.

 

Les points forts

 

L'autonomie moyenne de 60 kilomètres est un gros avantage sur la compétition. D'ailleurs, le fait qu'on puisse tout de même rouler en mode 100% électrique par temps froids est intéressant, car tous les modèles PHEV ne sont pas forcément programmés pour le faire.

 

Élément signature

 

Son autonomie et sa capacité à ne très peu utiliser le moteur thermique même par temps froid est ce qui fait du Ford Escape PHEV un modèle aussi intéressant à mon avis.

 

Le mot de la fin

 

Avec le prix de l'essence qui ne cesse de monter, le fait de pouvoir rouler 100% électrique la majorité du temps offre une certaine liberté d'esprit et inutile de vous dire qu'on se sent nettement moins coupable lorsqu'on doit sortir à l'improviste pour allez au dépanneur ou quelque chose du genre. En fait, c'est même très agréable de faire une balade du dimanche sans destination précise. Ford a visé juste avec l'Escape PHEV et je suis persuadé que si le constructeur américain pouvait produire davantage d'exemplaires, ils trouveraient tous preneur, surtout si le rouage intégral était offert en option ou de série.

 

Jean-Sébastien Poudrier

ajax loader2
TEXTEZ-NOUS!

Recevez nos promotions par texto ou réponses à vos questions!

Soumettre
SVP confirmer
Dans le but de se conformer à la Loi Canadienne Anti-Pourriel, nous vous demandons de confirmer si vous désirez que nous vous communiquions nos rabais, promotions, offres et ventes privées à l'avenir.
Oui
Non
Quelques précisions
  1. Quand prévoyez-vous acheter un véhicule?
  2. Dans le but de se conformer à la Loi Canadienne Anti-Pourriel, nous vous demandons de confirmer si vous désirez que nous vous communiquions nos rabais, promotions, offres et ventes privées à l'avenir.
    IMPORTANT: Vous pouvez facilement retirer votre consentement en tout temps!
SOUMETTRE